fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

L’espagnol Moventia candidat au futur tram T9

© Itram (Richez_Associés - Ingérop - Sétec) - Exfolio

Mis à jour le 03 octobre 2018

L’entreprise catalane Moventia fait partie selon nos informations des quatre candidats retenus par Ile-de-France Mobilités pour l’exploitation du futur réseau du bus « Bord de l’eau », comprenant le futur tram T9, qui reliera la porte de Choisy à Orly. Les autres candidats sont, sans surprise, Keolis, RATP Dev, Transdev. Le réseau « Bord de l’eau » devrait être le premier, sur une quarantaine, à être ouvert à la concurrence dans la grande couronne parisienne, à partir du 1er janvier 2021. Rappelons que les exploitants de bus de la grande couronne regroupés dans l’association Optile ont déposé un recours au tribunal administratif contre cette mise en concurrence qu’ils estiment précipitée. En petite couronne en effet, la RATP dispose de quatre ans supplémentaires pour se préparer. Moventia, filiale de la société familiale catalane Moventis a remporté, il y a un an, le tramway du réseau de Montbéliard. 

F. D.

ENTREPRISES, PROJETS ET RéGIONS COncernés

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat