fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

Un bilan prometteur pour les navettes autonomes parisiennes

Mis à jour le 30 mai 2017

Plus de 30 000 voyageurs ont testé l’une des deux navettes autonomes EZ10 d’EasyMile sur le pont Charles-de-Gaulle, qui a circulé du 23 janvier au 7 avril. Pour le Stif, la RATP et la Ville de Paris, partenaires de l’opération, c’est « un véritable succès. Elle va permettre de tirer de nombreux enseignements constructifs en vue de nouvelles expérimentations ».

L’expérimentation, appréciée par les voyageurs, permettra de travailler sur des pistes d’amélioration notamment sur l’espace intérieur de la navette afin de gagner en modularité. « L’ensemble des données récupérées seront également exploitées pour travailler sur les enjeux de vitesse, de franchissement de carrefours, d’évitement d’obstacle ou de commandement à distance », est-il précisé dans un communiqué conjoint.

La même navette 100 % électrique a déjà été expérimentée par RATP Dev durant deux jours au sein de l’Université du Texas à Austin, et du 5 avril au 8 mai à Boulogne-sur-Mer. Prochaines étapes : en Ile-de-France, pour la desserte interne du site du CEA de Saclay ainsi qu’une nouvelle expérimentation entre le Château de Vincennes et le Parc floral, prévue en juin.

ENTREPRISES, PROJETS ET RéGIONS COncernés

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat