fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

01 Oct 2022

Paris s’interroge sur ses contrats avec les opérateurs de trottinettes

La mairie de Paris s’interroge sur la reconduction -ou pas- de contrats avec des opérateurs de trottinettes en free-floating. En été 2020, elle avait en effet sélectionné trois opérateurs (Dott, Tier et Lime) les autorisant chacun à déployer dans la capitale 5000 engins au maximum, dans l’objectif de mieux maîtriser les flottes de trottinettes et leur encombrement sur l’espace public.

Cinq mois avant le renouvellement des contrats, la Ville a reçu le 29 septembre les opérateurs de trottinettes pour dresser un bilan. Selon David Belliard, qui s’exprimait sur Twitter, « le compte n’y est pas« . Et l’adjoint au maire chargé des transports d’énumérer tout ce qui va pas : « trottinettes garées n’importe où, incertitudes sur le bilan environnemental, accidents, report modal peu intéressant, non respect du code de la route... »

L’élu explique avoir demandé aux opérateurs de réagir. Faute de quoi, a-t-il prévenu, si les points négatifs, sont plus nombreux que les avantages, « nous mettrons fin à ce système« . Décision dans un mois maximum, annonce-t-il.

 

 

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat