Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

Tisséo évalue ses pertes à 30 millions d’euros

Toulouse Tisséo Bus Linéo 2 aux heures de pointe mars 2017

Bus Linéo à Toulouse

© Tisséo Saada & Ferrer

Mis à jour le 27 avril 2020

30 millions d’euros. C’est le montant des pertes enregistré par Tisséo depuis le début de la crise sanitaire. Même si ce chiffre n’a pas été confirmé par la direction de la régie des transports en commun de l’agglomération toulousaine, il aurait été donné aux syndicats lors d’un CSE extraordinaire consacré à la mise en chômage partiel des salariés et rapporté par la Dépêche du Midi.

Cette perte se compose de 10 M€ par mois liés à une baisse de la fréquentation de 95 % depuis le début du confinement et à la mise en place de mesures de gratuité. La deuxième partie de la perte, estimée à 20 millions, correspond au non-paiement du versement transports (VT), payé par les entreprises de plus de 11 salariés (263 M€ en 2018).

Ces chiffres ont été donnés aux syndicats pour justifier le refus de la direction de verser une prime d’activité aux salariés effectuant un service pendant la crise sanitaire. Plus de 1 300 conducteurs et conductrices de bus et de tramway, ainsi que 450 personnes responsables de l’entretien et de la maintenance travaillent en semi-activité par roulement, tandis que 270 agents sont en télétravail.

Le service de communication de Tisséo a précisé n’être « pas encore en mesure d’évaluer précisément le manque à gagner ». L’impact négatif se poursuivra en effet après la sortie du confinement.

Sacha Briand, vice-président en charge des finances de Toulouse Métropole a déclaré au journal local que « la chute de l’activité économique aura un effet différé » (en 2021 et 2022 sur les cotisations foncières et sur la valeur ajoutée payées par les entreprises), indiquant également que Toulouse Métropole « négocie avec le gouvernement, via France Urbaine, pour que le VT soit garanti ».

Catherine Stern

ENTREPRISES, PROJETS ET RéGIONS COncernés

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat