Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

14 Fév 2013

Une pétition pour réduire la vitesse en ville à 30 km/h

Mis à jour le 23 mai 2017

Plusieurs associations, dont Rue de l’avenir, la Fnaut, la Fédération des usagers de la bicyclette, France Autopartage et Droits du piéton, ont lancé le 8 février, pour la France, une pétition européenne en faveur de l’instauration d’une vitesse réduite à 30 km/h en centre-ville et dans les quartiers résidentiels, réservant les 50 km/h à des axes de transit. Déposée le 13 novembre 2012, cette initiative citoyenne européenne (ICE), devra atteindre au moins un million de signatures, dont 55 000 au moins en France, pour être validée. La Commission européenne pourrait alors se saisir officiellement de la demande et la transformer, à terme, en proposition législative comme le souhaitent les porteurs du projet. De nombreuses communes ou intercommunalités, en France comme en Europe, appliquent déjà cette mesure dans certains quartiers, à l’image de Lorient, Fontainebleau ou encore Sceaux.

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat