fbpx

Recevez chaque mardi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !

Se connecter avec



ou

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Mot de passe oublié

X
Créer un nouveau dossier
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

07 Jan 2019

Dossiers > 2,818 milliards pour moderniser le réseau ferré > Les enjeux de l’externalisation

Les enjeux de l’externalisation

Article présent dans le dossier : 2,818 milliards pour moderniser le réseau ferré

SNCF Réseau assume une stratégie d’externalisation accrue des prestations de maintenance et de modernisation du réseau. Le gestionnaire d’infrastructure revendique une logique de partenariat très poussée, notamment pour le développement de nouvelles solutions technologiques.

«Le contrat de performance et le pacte ferroviaire sont des outils précieux car ils nous donnent une visibilité qui permet de mieux programmer les investissements, et ainsi de travailler en véritables industriels. C’est d’ailleurs un modèle de fonctionnement qui a cours dans la plupart des autres pays européens », note Matthieu Chabanel, directeur général délégué Ingénierie et Maîtrise d’ouvrage de SNCF Réseau.

Ce cadre est d’autant plus essentiel que le développement de l’externalisation figure clairement dans les priorités stratégiques de SNCF Réseau. L’objectif est écrit noir sur blanc dans ce même contrat de performance : « Le recours aux entreprises extérieures doit être accru et se faire dans une logique de réallocation du personnel SNCF Réseau sur des tâches à forts enjeux ou à forte spécificité ferroviaire, notamment celles présentant des enjeux de sécurité. »

Transfert de compétences

« Nous allons conserver pleinement notre rôle de maître d’ouvrage, et dans la majorité des cas de maître d’œuvre, précise Matthieu Chabanel.

Il vous reste 78% de l'article à lire
L'accès à la totalité du dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Retrouvez le dossier 2,818 milliards pour moderniser le réseau ferré dans le magazine VR&T n°619

DOSSIERS PrécédEnts

Feu vert pour les téléphériques français

Ces tunneliers qui creusent le ventre du Grand Paris

Le RER s’exporte en régions

Salon de l’UITP – Cap sur le zéro émission

Comment les start-up inventent la mobilité de demain

Stationnement. Les nouveaux conflits d’usage de l’espace public

Spécial UITP – Le modèle suédois

Spécial UITP – Bus et cars : la transition énergétique vue par les constructeurs suédois

Spécial UITP – Crossway « Natural Power », les nouveaux cars propres d’Iveco

La Bretagne remporte le Grand prix TER

La nouvelle route

RATP Dev et Keolis en lice pour le métro de Buenos Aires