fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
Inscrivez-vous
ou connectez-vous
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

L’IA indispensable aux navettes autonomes…

Article présent dans le dossier : Intelligence artificielle – Comment elle change la vie des transporteurs

La RATP teste depuis plusieurs années des navettes autonomes. Dernière expérience en date, un Renault Master, entièrement équipé de capteurs et d’automatismes par Milla circule entre la gare de Paris-Lyon et celle d’Austerlitz.

Des capteurs par dizaines qui collectent des données par millions d’octets, et des processeurs embarqués pour les analyser en temps réel. Voilà, en résumé, la nouvelle navette autonome testée depuis plusieurs mois par la RATP, sur une nouvelle ligne expérimentale dans la capitale, la VA2. Cette boucle de 2,2 km qui relie Paris-Lyon à la gare de Paris-Austerlitz, en passant par le ministère de l’Économie à Bercy et le quai de la Gare dans le XIIIe arrondissement, devrait accueillir des voyageurs « d’ici quelques semaines », indiquait cet été le transporteur sans plus de précisions.

La navette développée par le constructeur de véhicules autonomes Milla sur la base d’un Renault Master est bardée de capteurs.

« L’offre est destinée à des voyageurs de province qui arrivent ou partent de la gare de Lyon et veulent rejoindre la gare d’Austerlitz, sans porter leurs bagages », soulignait Côme Berbain, ex-directeur de l’innovation du groupe RATP. Avec cinq places à bord, cette navette n’a toutefois qu’une capacité limitée. Il s’agit avant tout de tester le Renault Master, entièrement équipé de ...

Il vous reste 91% de l'article à lire
L'accès à la totalité du dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Retrouvez le dossier Intelligence artificielle – Comment elle change la vie des transporteurs dans le magazine VR&T n°675

DOSSIERS PrécédEnts

Le fournisseur de batteries Forsee Power vise l’équilibre en 2024

Eole part à la conquête de l’Ouest

Grands Prix des régions 2024 – Le beau succès des TER

Le bilan 2023 des grands groupes de transport