Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mardi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

05 Fév 2019

Dossiers > La révolution billettique > La nouvelle stratégie de Calypso

La nouvelle stratégie de Calypso

Article présent dans le dossier : La révolution billettique

C

onfronté à l’arrivée de start-up qui proposent des solutions de paiement légères liées notamment à l’utilisation de la carte bancaire ou du QR code, Calypso se lance dans une nouvelle stratégie. L’association Calypso qui cherche à promouvoir la technologie de billettique sans contact du même nom (cette technologie équipe les abonnements de transport sur carte sans contact de type RFID/NFC en France) veut mettre à disposition de tous et gratuitement une technologie open source « qui serait l’équivalent de l’open data pour l’information voyageurs, ce qui est complètement inédit dans le domaine de la billettique », explique Valentina Zajackowski, la directrice du Marketing de cette association.

« Aujourd’hui, la billettique repose essentiellement sur des solutions propriétaires fournies par les industriels, poursuit Valentina Zajackowski. Mais pour que le MaaS [mobility as a service, NDLR] devienne réalité et à un coût raisonnable, il faut pouvoir intégrer de nouveaux services. C’est pourquoi nous sommes en train de développer un logiciel gratuit, open source, qui peut intégrer les autres technologies. Le système reconnaît n’importe quelle carte à partir du moment où elle est sans contact. » Des plug-ins vont être créés ou pourront l’être par les développeurs, pour permettre le traitement des tickets intégrant des technologies autres que Calypso, ...

Il vous reste 84% de l'article à lire
L'accès à la totalité du dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

DOSSIERS PrécédEnts

La reprise dans les transports publics : risques et périls

Grands Prix des Régions 2020 : Les régions unifient leurs transports

Bus de demain. L’impossible défi de la standardisation

Municipales 2020. Dix idées pour changer la mobilité