fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
Inscrivez-vous
ou connectez-vous
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

A Grenoble, une concertation sous tension avant l’entrée en vigueur de la ZFE

05 Jan 2023

Crit’Air , Pollution , ZFE , Zones à faibles émissions

Dossiers > Le difficile avènement des zones à faibles émissions > A Grenoble, une concertation sous tension avant l’entrée en vigueur de la ZFE

Article présent dans le dossier : Le difficile avènement des zones à faibles émissions

Une concertationétait organisée à Grenoble fin 2022pour tenter d’apaiserles esprits et « faire évoluer le projet de ZFE ».

Attention, sujet explosif. Sentant monter la grogne sociale, les élus EELV aux commandes de la métropole ont lancé une série de concertations et de réunions publiques avant l’entrée en vigueur de la ZFE, en juillet 2023. Est-ce que ma voiture sera en règle ? Comment en changer ? Ils ne sont pas foutus de me répondre... », peste Jeanne. A 70 ans, cette habitante de La Tronche, près de Grenoble, est un peu perdue. Et surtout elle n’est pas convaincue par les réponses apportées le 17 novembre dernier par les deux élus venus tenir une réunion publique dans la commune pour détailler le calendrier de la ZFE. Et les aides déployées. Depuis début octobre et jusqu’à la mi-décembre, une concertation en ligne et sur le terrain était organisée par la collectivité locale pour sonder la population. Sentant monter la grogne sociale, les élus EELV aux commandes de la métropole de Grenoble ont en effet lancé une série de concertations et de réunions publiques avant l’entrée en vigueur de la ZFE, en juillet 2023. « J’utilise très peu ma voiture, une fois par semaine pour faire mes courses, mais j’en ai besoin », poursuit Jeanne dont la voiture Crit’Air 4 ne pourra bientôt plus circuler dans 13 communes de l’agglomération, dont Echirolles, Grenoble et Saint-Martin-d’Hères. Au total, selon la métropole, près de 350 000 habitants et 30 000 voitures sont concerné...

Il vous reste 85% de l'article à lire
L'accès à la totalité du dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Retrouvez le dossier Le difficile avènement des zones à faibles émissions dans le magazine VR&T n°667

DOSSIERS PrécédEnts

Le fournisseur de batteries Forsee Power vise l’équilibre en 2024

Eole part à la conquête de l’Ouest

Grands Prix des régions 2024 – Le beau succès des TER

Le bilan 2023 des grands groupes de transport