fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
Inscrivez-vous
ou connectez-vous
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

Bruxelles approuve une aide à la liaison Perpignan – Rungis

09 Déc 2022

DB Cargo , ferroviaire , Fret , marchandises , RLE , SNCF Réseau , Transports

Dossiers > Le regain du fret ferroviaire menacé par la crise > Bruxelles approuve une aide à la liaison Perpignan – Rungis

Article présent dans le dossier : Le regain du fret ferroviaire menacé par la crise

La Commission européenne a autorisé, mi-octobre, une mesure d’aide française de 12,06 millions d’euros pour soutenir la liaison de fret ferroviaire entre Perpignan et l’Ile-de-France pour le transport de produits vers le marché alimentaire de Rungis, principal marché de Paris. « L’aide prendra la forme d’une subvention directe à Rail4Logistics, la société en charge du projet de développement de ce service de transport ferroviaire. L’objectif de l’aide est d’inciter les opérateurs à utiliser un mode de transport plus respectueux de l’environnement, afin de limiter les externalités négatives liées au fret routier (telles que les effets de congestion du trafic routier et la pollution) », explique la Commission européenne, qui se réfère au pacte vert pour l’Europe et estime « que les éventuelles distorsions de concurrence engendrées par le soutien de l’Etat seront réduites au minimum ».

perpignan-rungis

Il vous reste 83% de l'article à lire
L'accès à la totalité du dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Retrouvez le dossier Le regain du fret ferroviaire menacé par la crise dans le magazine VR&T n°665

DOSSIERS PrécédEnts

Le fournisseur de batteries Forsee Power vise l’équilibre en 2024

Eole part à la conquête de l’Ouest

Grands Prix des régions 2024 – Le beau succès des TER

Le bilan 2023 des grands groupes de transport