fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

07 Juin 2021

candidats , elections , France , politique , régionales , régions

Dossiers > Le transport, seul vrai sujet régional des élections

Le transport, seul vrai sujet régional des élections

Il y a six ans, les élections régionales marquaient le passage de 22 régions métropolitaines à 13. Passage globalement réussi puisqu’aujourd’hui, ce n’est plus guère un sujet. L’heure est désormais au renforcement des compétences, tout particulièrement dans les transports.

« Par rapport à 2015, la loi d’orientation des mobilités est venue renforcer le rôle des régions, en leur donnant un rôle de chef d’orchestre et en leur confiant la responsabilité de bâtir des bassins de mobilité », commente Philippe Duron, un des coprésidents de TDIE (et ancien président de la Basse-Normandie, ancien député du Calvados, ancien maire de Caen…). Les enjeux des prochaines élections qui se tiendront les 20 et 27 juin, porteront bien sûr sur la santé -pandémie oblige- et beaucoup sur la sécurité si l’on en croit les sondages. Mais les transports continuent de représenter un sujet majeur, ne serait-ce qu’en raison de l’importance des budgets qu’y consacrent les régions. « Ce n’est peut-être pas le sujet numéro un des candidats, alors que ça l’est pour les Français car il concerne directement leur quotidien », souligne de son côté l’autre coprésident de TDIE, Louis Nègre, également maire de Cagnes-sur-Mer et président délégué de la métropole Nice Côte d’Azur.

Région par région, nous avons interrogé les candidats ou leurs porte-parole afin de connaître leurs propositions pour améliorer la mobilité des Français. Aux quatre coins du territoire, on s’écharpe sur la gratuité (c’était déjà un des grands thè...

Il vous reste 70% de l'article à lire
L'accès à la totalité du dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Retrouvez le dossier Le transport, seul vrai sujet régional des élections dans le magazine VR&T n°648

DOSSIERS PrécédEnts

Innotrans 2018

InnoTrans 2022. Le guide du salon

© Patrick Laval

Le transport public face aux enjeux écologiques

© POMA

Le téléphérique trouve sa place

© DR

Lyon – Turin Les atermoiements français