Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

22 Jan 2021

Ballast , budget , Maintenance , maintenance ferroviaire , RATP , Rénovation , SNCF , SNCF Réseau , Suites rapides , Travaux , Travaux de voie , travaux modernisation , voie

Dossiers > Plus de 2,8 milliards d’euros pour le réseau ferré en 2021 > Trois questions à Guillaume Marbach, directeur général adjoint Ile-de-France de SNCF Réseau

Trois questions à Guillaume Marbach, directeur général adjoint Ile-de-France de SNCF Réseau

Article présent dans le dossier : Plus de 2,8 milliards d’euros pour le réseau ferré en 2021

Guillaume Marbach

Guillaume Marbach, directeur général
de SNCF Réseau Ile-de-France.

Ville, Rail & Transports. Comment décririez-vous l’année 2020 ?

Guillaume Marbach. Atypique ! En Ile-de France – comme au niveau national – nous avons dû relevé un double défi : réussir un volume de travaux hors normes dans un contexte sanitaire inédit et assurer la circulation des trains, notamment les trains de fret et les TGV médicalisés du premier confinement, malgré des effectifs parfois réduits, aux côtés de toutes celles et ceux qui combattent la pandémie. Grâce à la mobilisation totale des agents dès le début de la crise, les chantiers ont pu se remettre en ordre de marche rapidement. Dès le 25 mars les travaux du confortement du talus de Sèvres-Ville d’Avray ont repris, suivis par Eole, les travaux d’accessibilité de la gare de Saint-Denis – l’Ile Saint-Denis (ligne D) et l’axe Nord. Mi-mai, plus des deux tiers des chantiers avaient ainsi repris en Ile-de-France, grâce notamment à des travaux de nuit, sur toutes les lignes entre 22 heures et 6 heures du matin. L’engagement de nos équipes et des entreprises partenaires, a permis de préparer et réussir les travaux d’été qui constituent des jalons clés dans la vie des projets. La difficulté de reprogrammation de travaux complexes et voraces en termes de capacité nous a collectivement poussés à ...

Il vous reste 90% de l'article à lire
L'accès à la totalité du dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Retrouvez le dossier Plus de 2,8 milliards d’euros pour le réseau ferré en 2021 dans le magazine VR&T n°643

DOSSIERS PrécédEnts

eole travaux sncf

Un programme de plus de 2,8 milliards d’euros pour renouveler le réseau en 2022

Intelligence artificielle

Quand l’intelligence artificielle s’invite dans les transports

Réussir sa candidature au MIE-T

Salon SIfer 2021

Sifer 2021. La filière ferroviaire croit en son avenir