fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

06 Mai 2021

2021 , Auvergne-Rhône-Alpes , Bourgogne-Franche Comté , Bretagne , Centre Val de Loire , évènement , GPR , GPR2021 , Grand Est , Grands Prix des Régions , Hauts-de-France , ile-de-france , Normandie , Nouvelle-Aquitaine , Occitanie , Pays de la Loire , Prix , Provence Alpes Cote d'Azur , SUD , Sud Paca , VRT

Dossiers > Grands Prix des Régions 2021. Développer l’offre, rénover et innover malgré la crise sanitaire

Grands Prix des Régions 2021. Développer l’offre, rénover et innover malgré la crise sanitaire

Il n’aura échappé à personne que l’année 2020, entre pandémie, confinements et mise en sommeil de nombreux domaines d’activité jugés « non essentiels », n’a pas été propice à la vie économique. La crise n’a pas épargné les transports publics, parmi lesquels les TER. Et pourtant, par rapport aux autres activités de la SNCF, les trains régionaux s’en sont mieux tirés, ne perdant « que » 35 % de leurs voyageurs, contre 42 % pour les grandes lignes et 45 % pour le Transilien.

Tant au niveau national que dans les onze régions où ils circulent, les mesures prises l’an passé ont sans doute contribué à limiter globalement la baisse de fréquentation des TER, qui était de 75 % au moment du premier déconfinement. L’arrivée de l’été dernier a donné à plusieurs régions l’occasion de promouvoir les destinations touristiques locales, par le biais de campagnes de communication, de dessertes adaptées ou d’offres tarifaires généreuses. Et à l’échelle nationale, l’opération TER de France a proposé aux jeunes, qui représentent 40 % des voyageurs du TER, un pass permettant de voyager librement sur l’ensemble des réseaux régionaux pour 29 € par mois en juillet et août. En même temps, les 130 000 détenteurs d’abonnements annuels étaient invités à circuler gratuitement dans les régions voisines. Enfin, pour la rentrée, plusieurs solutions ont été développées afin de ne pas pénaliser les usagers invités à passer au télétravail.

Outre ces mesures prises pour répondre à des circonstances extraordinaires, les régions ont poursuivi leur investissement dans les transports dont elles sont autorités organisatrices. ...

Il vous reste 70% de l'article à lire
L'accès à la totalité du dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Retrouvez le dossier Grands Prix des Régions 2021. Développer l’offre, rénover et innover malgré la crise sanitaire dans le magazine VR&T n°647

DOSSIERS PrécédEnts

Train quai gare

Les nouveaux aventuriers du rail

Les grands chantiers 2023 du réseau ferroviaire

Le difficile avènement des zones à faibles émissions

Palmares 2022

31e Palmarès des mobilités