fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

17 Mai 2022

appli , Application , collectivités , MaaS , Mobilité , rail , standardisation , train , Transports

Dossiers > MaaS La tentation de la norme > Le chantier de la standardisation

Le chantier de la standardisation

Article présent dans le dossier : MaaS La tentation de la norme

Le développement d’interfaces standardisées devrait faciliter l’implantation de nouveaux MaaS sans avoir à réinventer la roue à chaque fois. Un travail de longue haleine souvent impulsé par un donneur d’ordre régional ou national.

© Cityway

Cityway est en train de créer un MaaS à Aix-en-Provence.

Peut-on développer des MaaS un peu partout en France sans penser à standardiser la démarche ? Dans le prolongement du programme "Mon compte Mobilité", un avenant a été convenu pour développer des interfaces standardisées dans le cadre de l’extension du programme permettant la connexion des opérateurs de mobilités aux différentes plateformes MaaS grâce à un format d’échange standardisé. Un besoin urgent identifié par de nombreux acteurs, comme la Fabrique des Mobilités. « Sans standards garantissant une méthode partagée par l’ensemble de l’écosystème, les acteurs sont contraints de se connecter un à un, en repartant de zéro, avec des coûts de développement et une complexité considérables », explique l’association dans son benchmark « Standards MaaS » publié en janvier 2022.

La présence d’un référentiel commun permet, côté opérateurs, une réduction des coûts de développement et, côté usagers, une plus grande diversité d’offres ainsi qu'une meilleure expérience utilisateur. Car, pour le moment, la complexité règne. Prenons le compte d’Aix-Marseille, où Cityway est en train de créer un MaaS. L’agglomération compte 90 exploitants de mobilité, avec des opérateurs nationaux (type SNCF, BlablaCar, Indigo) et locaux ...

Il vous reste 70% de l'article à lire
L'accès à la totalité du dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Ce dossier : 5€
par porte monnaie

ou par CB
J'achète le dossier

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
de Ville-Rail-Transports
Je découvre les offres

DOSSIERS PrécédEnts

© Patrick Laval

Le transport public face aux enjeux écologiques

© POMA

Le téléphérique trouve sa place

© DR

Lyon – Turin Les atermoiements français

© European Moblity

Les rendez-vous incontournables du Salon européen de la mobilité