fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

Mise en service du premier métro Alstom en Inde

Mis à jour le 23 mai 2017

Le premier métro d’Alstom en Inde a été mis en service le 29 juin, à Chennai (anciennement Madras), dans le cadre de la première phase de la ligne 2 (dix kilomètres, huit stations). Plus de 80 000 voyageurs devraient emprunter chaque jour la nouvelle ligne de métro C’est en 2011, qu’Alstom a remporté un contrat d’une valeur de 243 millions d’euros pour la fourniture de 42 rames de métro (soit 168 voitures) à Chennai Metro Rail Limited (CMRL). Alstom a implanté une usine de production à Sri-City, en 2012. Les neuf premières rames (36 voitures) ont été produites dans l’usine de Lapa, au Brésil, près de 80 % des rames de métro Metropolis commandées par CMRL ont été fabriquées dans l’usine indienne. Alstom a livré 25 rames sur 42 pour ce projet. Le constructeur français a également conçu les aménagements de la voie pour le projet de métro de Chennai.

Le train Metropolis comporte quatre voitures, et peut transporter plus de 1 200 voyageurs. Il est climatisé et équipé d’un système d’informations passagers avec éclairage LED (itinéraires dynamiques en tamoul et en anglais), de caméras de surveillance CCTV, de porte-bagages et d’emplacements spéciaux pour les femmes et les personnes à mobilité réduite. La rame en acier inoxydable est dotée d’un dispositif de freinage à récupération d’énergie. Alimenté par un système de caténaire aérien, ce métro fonctionne sous une tension de 25 kVA et pourra atteindre une vitesse pouvant aller jusqu’à 80 km/h.

ENTREPRISES, PROJETS ET RéGIONS COncernés

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat