fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

12 Juil 2022

Cable , métro , Mobilité , télécabine , Téléphérique , transport , Ville

Dossiers > Le téléphérique trouve sa place > Trois nouveaux téléphériques français…

Trois nouveaux téléphériques français…

Article présent dans le dossier : Le téléphérique trouve sa place

© Tisséo

Le nouveau téléphérique de Toulouse.

 

Mais comme pour le tramway il y a une quarantaine d’années, quelques projets de téléphériques urbains français ont fini par être mis en service. A commencer par le téléphérique de Brest, de BMF-Bartholet, en service depuis 2016 mais dont l’exploitation n’a pas été exempte de problèmes.

Ce projet pionnier relie deux stations distantes de 420 m avec deux cabines de 60 passagers maximum. Il est intéressant de noter que dans le cas de Brest, le téléphérique complète une ligne structurante de tram, à l’image du réseau de Medellín, où les transports par câble prolongent les lignes de métro et autres dessertes « lourdes », et que plusieurs projets français s’inscrivent dans une telle complémentarité.

Et de même qu’il a fallu attendre quelques années pour voir se multiplier les nouveaux tramways français, l’année 2022 a vu la mise en service, à moins de deux mois d’écart, de deux téléphériques emblématiques, le Papangue à Saint-Denis de La Réunion, le 15 mars, suivi du Téléo au sud de Toulouse le 14 mai (lire aussi encadré ci-contre).

Deux réalisations signées Poma : la première, qui compte cinq stations sur un tracé de 2 680 m pour une dénivelée de 267 m, met en oeuvre 46 cabines de 10 places assises, alors que la seconde dessert trois stations sur 3 km au moyen de 16 cabines ...

Il vous reste 70% de l'article à lire
L'accès à la totalité du dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

© POMA

Retrouvez le dossier Le téléphérique trouve sa place dans le magazine VR&T n°661-662

DOSSIERS PrécédEnts

Train quai gare

Les nouveaux aventuriers du rail

Les grands chantiers 2023 du réseau ferroviaire

Le difficile avènement des zones à faibles émissions

Palmares 2022

31e Palmarès des mobilités