fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
Inscrivez-vous
ou connectez-vous
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

… en attendant les suivants

12 Juil 2022

Cable , métro , Mobilité , télécabine , Téléphérique , transport , Ville

Dossiers > Le téléphérique trouve sa place > … en attendant les suivants

Article présent dans le dossier : Le téléphérique trouve sa place

Trois autres projets français devraient être mis en service dans les toutes prochaines années.

L’échéance 2024 est donnée pour le Métrocâble de Grenoble, une ligne de 3,7 km desservant cinq stations (correspondance possible avec le tram) entre Fontaine et Saint- Martin-le-Vinoux, en passant par la Presqu’île de Grenoble.

Une réalisation signée Poma, qui joue ici à domicile et dont une des 24 cabines à mettre en service pour l’ouverture (66 cabines à terme) était présentée à l’édition 2022 d’EuMo Expo à Paris.

Poma fournira également le « téléporté » d’Ajaccio, qui doit relier Saint-Joseph à Mezzavia fin 2024, après un an de travaux, en desservant quatre stations sur 2,7 km de tracé.

Au sud-est de l’Ile-de-France, dans le Val-de- Marne, c’est Doppelmayr France qui a été choisi pour la liaison dite Câble A, destinée à franchir, sur une longueur totale de 4,5 km, une des plus coupures urbaines les plus emblématiques de la région parisienne (grande ceinture, LGV, rocade RN406), entre Créteil (en prolongement de la ligne 8 du métro) et Villeneuve-Saint-Georges via Limeil-Brévannes et Valenton, vers la mi-2025. Cinq stations seront desservies par le premier téléphérique francilien, dont chaque cabine, telle celle présentée à EuMo Expo 2022, proposera 10 places assises.

Il vous reste 70% de l'article à lire
L'accès à la totalité du dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

© POMA

Retrouvez le dossier Le téléphérique trouve sa place dans le magazine VR&T n°661-662

DOSSIERS PrécédEnts

GRANDS PRIX DES REGIONS 2024

Le livre d’or des transports olympiques

Equipementiers & services – Dans huit autres villes hôtes, les transports urbains sont aussi en première ligne

Equipementiers et services : RAILwAI exploite la richesse des données ferroviaires