Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

Prix Aménagement urbain, le réaménagement autour du T9

Article présent dans le dossier : Les Grands Prix de la Région Capitale 2021

Le prix distingue les meilleures initiatives autour de deux notions indissociables que sont le transport et l’urbanisme. Les aménagements réalisés le long du tracé du T9 sont considérés comme une réussite.

Le T9 dispose tout au long de son tracé d’un site propre, généralement dans la bande médiane de la D5 (à une exception près, lorsque le tramway passe sous la A86) ou, à Orly, sur l’un des côtés des rues. Comme c’est généralement le cas lors de la construction d’un nouveau tramway « à la française », le tronçon a été réaménagé « de façade en façade » - mais cette fois, les façades ne sont pas incluses. Les lignes aériennes de contact sont toujours posées entre des poteaux, qui sont de construction assez légère (sauf pour les courbes, où les poteaux sont assez massifs). Ces poteaux font partie du design des arrêts, parmi lesquels deux sont décorés façon « totem » et signalent les arrêts de loin.

Au total, 10 km de voies de circulation ou de rues ont été reconstruits et 20 km de pistes cyclables ont été aménagés. La D5, qui était quasiment devenue une autoroute, est aujourd’hui (re)devenue une large avenue, où la circulation automobile dispose de moins d’espace. Le long du tracé, 88 000 m2 ont été semés d’herbes, de fleurs ou de sedum (qui nécessitent moins d’entretien) et des milliers d’arbres ont été plantés sur les trottoirs. De plus, un jardin à la française du XVIIIe siècle a été reconstitué à ...

Il vous reste 70% de l'article à lire
L'accès à la totalité du dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Retrouvez le dossier Les Grands Prix de la Région Capitale 2021 dans le magazine VR&T n°652

DOSSIERS PrécédEnts

Commission européenne

InvestEU. La relance par l’investissement

Bus Man Lion Intercity LE

Boom des mobilités interurbaines. Le pari du bus Low Entry

Skytrain Vancouver

L’accélération planétaire des métros automatiques

Fret France Relance

Faut-il croire aux promesses du fret ferroviaire ?