fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

24 Jan 2013

Avec EDF, les trains britanniques passent au nucléaire

Mis à jour le 23 mai 2017

Avec le contrat de 3 milliards de livres Sterling (3,6 milliards d’euros) signé entre Network Rail et EDF pour la fourniture en exclusivité du courant de traction sur le réseau ferré électrifié britannique jusqu’en 2024, les trains d’outre-Manche – tout comme les français aujourd’hui – marcheront bientôt en majorité à l’énergie nucléaire. Actuellement, un peu plus de la moitié du trafic ferroviaire britannique est assuré en traction électrique, mais cette proportion devrait atteindre les trois quarts en 2020, lorsque quelque 3 200 km de lignes supplémentaires auront été électrifiés dans le sud du Pays de Galles, le nord-ouest de l’Angleterre et les Midlands. EDF, qui fournissait déjà une partie de l’électricité nécessaire aux trains britanniques, a pour grand avantage sur les fournisseurs utilisant des énergies fossiles de pouvoir fixer par avance le tarif des quelque 3,2 TWh à fournir par an grâce à ses huit centrales nucléaires.
 

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat