fbpx

Recevez chaque mardi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !

Se connecter avec



ou

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Mot de passe oublié

X
Créer un nouveau dossier
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

Keolis remplace CarPostal aux commandes des transports de la Riviera française

Keolis reprendra le réseau Zest à partir du 8 juillet.

© Communauté d'agglo de la Riviera française

Changement de pilote pour les transports de la Communauté de la Riviera française et ses 75 000 habitants : Keolis a été sélectionné pour exploiter le réseau Zest, à partir du 8 juillet et pour six ans et deux mois. L’opérateur de transport public aura pour mission de « renforcer l’offre de transport au sein des 15 communes de la Riviera française (dont Menton est la ville-centre) et la modernisation du réseau à travers le déploiement de nouveaux services digitaux », explique-t-il. Avec l’objectif, d’ici à 2025, d’augmenter le trafic de 17 % et les recettes de 24 %.

En remportant ce nouveau contrat qui doit générer un chiffre d’affaires cumulé de 60 millions d’euros, Keolis prend la succession de CarPostal France qui était le délégataire depuis 2013. Une succession qui devrait être facilitée par les nouveaux liens qui pourraient bientôt unir les deux sociétés, puisque La Poste suisse a récemment indiqué être en « négociations exclusives » avec Keolis pour la vente de CarPostal France. Selon elle, l’opérateur français a l’intention de « reprendre toutes les sociétés de CarPostal », ce qui correspond à sa volonté « d’assurer une cession socialement acceptable ». La Poste helvétique a en effet décidé de céder sa filiale après la découverte de caisses noires qui lui ont permis pendant des années d’encaisser illégalement des subventions en cachant ses bénéfices réels (lire aussi cet article).

ENTREPRISES, PROJETS ET RéGIONS COncernés

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat