X


ou

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

X

Forgot Password

X
Créer un nouveau dossier
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

dossiers partenaires

  • Bus mobilite

    Mobilité et villes moyennes. Etat des lieux et perspectives

  • Saint Quentin En Yvelines Grand Paris

    Saint-Quentin-en-Yvelines relève le défi du Grand Paris

  • EOLE RER E

    Les huit paris d’Eole

  • Siemens partenaire du Grand Paris

    Siemens partenaire du Grand Paris

  • Société du Grand Paris

    Le Grand Paris Express invente le métro du XXIe siècle

26 Juil 2017

Ferroviaire , Ile-de-France , ADP , Keolis , Ministère des Transports , RATP Dev , Transdev , CDG Express

Dossiers > La fin du marathon pour CDG Express ?

La fin du marathon pour CDG Express ?

Le choix de Paris comme ville organisatrice des JO de 2024, attendu mi-septembre, serait une très bonne nouvelle pour CDG Express qui aurait de grandes chances d’aboutir enfin. Dans le cas inverse les pronostics sont plus réservés pour ce projet de liaison ferroviaire directe entre Paris et l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle qui a connu maints rebondissements depuis son lancement il y a une vingtaine d’années.    Le projet CDG Express se précise. Il vient d’être confirmé par la nouvelle ministre des Transports, qui a indiqué le 5 juillet dans une interview aux Echos, que CDG Express n’est pas concerné par la « pause » annoncée par le gouvernement dans la construction de nouvelles infrastructures. « Nous ne pouvons pas poursuivre une politique des transports faite de promesses non financées », a expliqué Elisabeth Borne, avant de rappeler que CDG Express ne fait pas partie de ces promesses « car ce projet n’a pas vocation à fonctionner avec des ressources publiques ». Ce soutien intervient juste après deux autres étapes importantes franchies par ce projet de liaison ferroviaire dédiée et directe entre l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle et la gare de Paris-Est : la loi publiée le 30 décembre 2016, qui fixe les bases juridiques, puis le feu vert accordé en juin par Bruxelles à l’aide d’1,3 milliard d’euros que l’Etat veut apporter au financement, via une taxe sur les billets d’avion prélevés à partir de 2024 auprès des passagers arrivant ou partant de l’aéroport Charles-de-Gaulle. La perspective de cette taxe doit faciliter le lancement de ce projet très onéreux et pour lequel l’Etat a toujours affirmé ne pas vouloir mettre directement la main à la poche : il faut en effet trouver plus d’1,7 milliard d’euros pour réaliser cette nouvelle infrastructure longue de 32 km (mais dont 8 km seulement de voies nouvelles). Le projet est complexe. Il avait d’abord été confié en 2009 sous la forme...

L’accès à cet article est protégé

Retrouvez l’article La fin du marathon pour CDG Express ? dans le magazine VR&T n°602

DOSSIERS PrécédEnts

RER A pilotage automatique

Grands prix de la région capitale 2017

Kazakhstan Alstom

Alstom parie sur l’Asie centrale

Assises de la mobilités mosaique

Rencontres nationales du transport public. A l’heure des Assises de la mobilité

Assises de la mobilité. Le grand débat

© Amtuir

Le musée des Transports urbains de Chelles rouvre au public

© Société du Grand Paris - Agence Kengo Kuma & associates

Saint-Denis-Pleyel : le manifeste en bois de Kengo Kuma

tracé CDG Express

La fin du marathon pour CDG Express ?

Bus VDL aux Pays-Bas Eindhoven

Eindhoven. Une nouvelle vision de l’électromobilité

italo NTV

Grandes lignes. Franchise ou open access ?

Citybanan Enfin un tunnel pour le RER de Stockholm

TGV sur LGV SEA

BPL-SEA : 554 km de ligne de plus pour la grande vitesse

Gyroroue solowheel

Les nouveaux outils et applis de la mobilité

Signaler un problème