X


ou

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

X

Forgot Password

X
Créer un nouveau dossier
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez les catégories ci dessous pour être alertés dès qu'un contenu y figurant est publié sur notre site

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

dossiers partenaires

  • Mobilité en seine et marne

    Les enjeux de la mobilité en Seine-et-Marne

  • Ferroviaire Haute Normandie

    Haute-Normandie : une ambition ferroviaire

  • EOLE RER E

    Les huit paris d’Eole

04 Avr 2017

Ferroviaire , SNCF

La SNCF a validé le marché des futurs tourniquets en Ile-de-France

class= »western » style= »margin-bottom: 0cm; line-height: 100% »>
Suite à un appel d’offres européen pour des portiques de validation spécifiques à la zone dense, Transilien a retenu l’offre de Conduent. Ce marché permettra « le remplacement progressif des 1 800 tourniquets, dont certains datent de plus de 30 ans », souligne le Stif, qui finance l’opération à 100 %.

Sous réserve des études en cours, la première gare à être équipée pourrait être Saint-Lazare, dernière gare parisienne en accès totalement libre, malgré un trafic de 1600 trains et 450 000 voyageurs par jour. Un équipement « particulièrement utile dans la lutte contre la fraude, rappelle Valérie Pécresse, présidente du Stif et de la région Ile-de-France. Et qui sera doté des technologies nécessaires au déploiement du Smart Navigo. » Ces tourniquets doivent diviser par deux le nombre de clients Transilien qui ne passent pas par un portique de contrôle.

Le matériel vendu par Conduent est adapté aux flux importants et se veut innovant. Avec ses portes pivotantes (et non plus « effaçables »), il est doté d’une nouvelle technologie de détection qui offre un débit plus élevé et s’adapte en distinguant le type de voyageur – adulte, enfant et voyageur avec bagages. « Les cas de fraude seront comptabilisés, pourront être suivis en temps réel et faire l’objet d’une alerte lumineuse et sonore », précise encore le Stif dans son communiqué.

ENTREPRISES, PROJETS ET RéGIONS COncernés

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat

Signaler un problème