fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

Les nouvelles tendances de la mobilité

La crise sanitaire a fait chuter la fréquentation des transports publics et de nouveaux comportements apparaissent. Le vélo tire son épingle du jeu, mais la voiture fait son grand retour. Les professionnels du transport public tirent les leçons et font évoluer leurs savoir-faire.

La crise sanitaire a incité les Français à modifier leurs comportements lors de leurs déplacements, y compris pendant les vacances. Fin juin, le niveau de fréquentation des réseaux urbains de province atteignait en moyenne 50 %. En juillet, il oscillait autour de 70 à 85 % selon les réseaux et selon Keolis (comparé à juillet 2019). Côté RATP, particulièrement concernée par la chute du tourisme parisien, on estimait être en août à 60 % du volume habituel de voyageurs transportés. Et les perspectives ne semblaient pas permettre d’espérer avant longtemps un retour à un trafic normal.

Autre signe allant dans ce sens, avant les grands départs en congés, selon une enquête réalisée par l’institut d’études MV2, 17 % des personnes interrogées n’envisageraient pas de reprendre les transports en commun à court ou moyen terme. Les enquêteurs ont aussi demandé aux sondés s’ils étaient prêts à emprunter les transports publics aussi souvent. Si juste après le déconfinement, 18 % répondaient moins souvent (66 % toujours pareil et 16 % plus souvent), ils étaient toujours 19 % dans ce cas à la mi-juin.

Les craintes exprimées sont toujours les mêmes : peur d’être contaminés et crainte de non-respect des distances physiques. Pourtant, les sondés se disent plutôt satisfaits ou satisfaits à 92 % à propos des mesures de sécurité sanitaire mises ...

Il vous reste 71% de l'article à lire
L'accès à la totalité du dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Retrouvez le dossier Les nouvelles tendances de la mobilité dans le magazine VR&T n°639

DOSSIERS PrécédEnts

Ligne 14 prolongement

Quelles perspectives pour le métro automatique

Matériel Allemagne

Le train léger existe-t-il ?

Bus Solaris

Electromobilité. Quand la relance passe au vert

Centre ville Montpellier

La gratuité des transports fait toujours débat