fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

11 Juil 2022

chantier , ferroviaire , liaison , Lyon-Turin , Mobilité , Tunnel

Dossiers > Lyon – Turin Les atermoiements français > Le scénario Fret Grand Gabarit suscite le plus d’adhésions

Le scénario Fret Grand Gabarit suscite le plus d’adhésions

Article présent dans le dossier : Lyon – Turin Les atermoiements français

S’il était impossible à l’heure où nous bouclions de dire quelle option retiendra le gouvernement, il semble cependant que le scénario Fret Grand Gabarit emporte l’aval du plus grand nombre. Le Département de la Savoie a d’ailleurs immédiatement fait connaître sa position en faveur de cette option. « Le fret est l’enjeu principal du projet Lyon – Turin. Ce scénario permettra au tunnel de base de trouver sa meilleure efficacité économique », a indiqué Hervé Gaymard, son président.  

Des intervenants multiples

Comme c’est le cas pour tous les chantiers binationaux, le pilotage du Lyon – Turin est assuré par les gouvernements des deux Etats impliqués : la France et l’Italie. Toutefois, un troisième partenaire s’est imposé sur ce dossier stratégique, avec la présence de l’Union européenne aux côtés des deux promoteurs d’origine. Une Commission Inter Gouvernementale (CIG) franco-italienne a été instituée le 15 janvier 1996 par accord entre les gouvernements des deux pays. Depuis 2001, elle est chargée de l’approbation et de la supervision du programme d’études et de travaux préliminaires de la section franco-italienne.

La CIG a institué plusieurs groupes de travail pour l’assister dans les décisions qu’elle propose aux deux gouvernements, sur des questions techniques relatives à la sécurité publique de la construction, de la gestion, de l’exploitation des ouvrages, mais aussi à des questions liées au report modal et au financement de l’infrastructure. Elle est présidée alternativement par la France et l’Italie.

En appui de ces trois promoteurs, gravitent trois structures d’études et de réalisation. SNCF Réseau, en premier ...

Il vous reste 70% de l'article à lire
L'accès à la totalité du dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

© DR

Retrouvez le dossier Lyon – Turin Les atermoiements français dans le magazine VR&T n°661-662

DOSSIERS PrécédEnts

Innotrans 2018

InnoTrans 2022. Le guide du salon

© Patrick Laval

Le transport public face aux enjeux écologiques

© POMA

Le téléphérique trouve sa place

© DR

Lyon – Turin Les atermoiements français