Recevez chaque mardi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X


ou

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

X

Mot de passe oublié

X
Créer un nouveau dossier
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

01 Sep 2011

Ferroviaire , Tramway

Le tramway de Jérusalem circule

Presque vingt ans avoir été envisagé, le tram de Jérusalem a emporté ses premiers voyageurs le 19 août. Ce projet controversé – les responsables palestiniens considérant qu’il s’agit d’une « judaïsation » de Jérusalem-Est, le tram reliant les quartiers juifs, à l’ouest, aux territoires occupés de Jérusalem-Est, via le centre-ville et en longeant les quartiers arabes – n’est toutefois pas encore 100 % opérationnel. Les rames Alstom circulent dans la ville sainte pendant deux semaines sans faire payer les voyageurs. D’ici peu, le tram couleur argent devrait transporter au moins 100 000 personnes par jour, soit 40 % des utilisateurs des transports publics. Ses 14 km (24 stations) ont coûté 250 millions d’euros. Initialement partie du consortium CityPass chargé de la construction et de l’exploitation du tram, Veolia Transport s’est retiré en 2010. L’exploitation est assurée par le groupe de transports israélien Egged Holding Ltd pendant 27 ans.
 

ENTREPRISES, PROJETS ET RéGIONS COncernés

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat

Signaler un problème