fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

27 Mai 2016

Phase décisive pour les négociations sociales du rail

Mis à jour le 23 mai 2017

Le trafic SNCF était peu perturbé le 26 mai alors qu'entraient dans une phase décisive les négociations sociales sur les conditions de travail dans le secteur ferroviaire. De nouvelles "avancées" ont été proposées aux syndicats, a indiqué  l'UTP à l'AFP.
"Aux organisations syndicales de décider si elles signent l'accord et s'il y a un cadre social harmonisé, en dehors du seul décret socle que produira le gouvernement d'ici à fin juin", a ainsi commenté  Claude Faucher, délégué général de l'UTP (Union des Transports publics et ferroviaires, qui regroupe la SNCF et ses concurrents privés), en précisant que le projet d'accord transmis aux syndicats serait ouvert à la signature du mardi 31 mai au mercredi 8 juin inclus. Et il a ajouté : "Ce texte n'est pas celui que les syndicats souhaitaient, il n'est pas non plus celui que souhaitaient les entreprises
adhérentes de l'UTP, mais c'est le meilleur compromis que nous pouvions trouver, permettant d'assurer la sécurité des circulations des voyageurs comme des salariés, la santé et qualité de vie des salariés, et répondre aux contraintes économiques des entreprises", a-t-il assuré.
Une autre réunion doit se tenir le 28 mai au sein de la seule SNCF, portant sur un nouvel accord sur le temps de travail. Le secrétaire d'État chargé des Transports, Alain Vidalies, espère arriver à "une phase conclusive" à la fin de la semaine, et dans tous les cas avant le 10 juin, début de l'Euro de football.
 

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat