fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

Un train express pour livrer le saumon norvégien en Allemagne en 40 heures

Le transport rapide de poisson entre Narvik et Oslo est déjà assuré en 28 heures par l'Arctic Rail Express.

© Narvik Havn

Ancien produit phare du fret ferroviaire réfrigéré – avec les fameux trains de marée – avant d’être récupéré par la route en France et dans de nombreux autres pays, le transport du poisson n’a jamais abandonné le rail dans les pays nordiques, où le train permet de couvrir de grandes distances en moins de temps que par la route, malgré les passages de frontières. C’est ainsi que depuis 1993, l’Arctic Rail Express (ARE) de l’opérateur fret norvégien Cargonet fait la navette dix fois par semaine entre les villes norvégiennes d’Oslo (dans le sud) et de Narvik (dans le grand nord), reliées en 28 heures après un trajet de 1 950 km via le réseau ferré suédois. En effet, Narvik et son port ne sont connectés par le rail qu’à la Suède. Dans le sens aller, les trains acheminent vers Narvik des denrées périssables (fruits, légumes) et autres produits de consommation, le sens retour permettant de transporter rapidement vers le sud le poisson pêché dans le nord de la Norvège. Au total, l’ARE achemine de l’ordre de 400 000 tonnes de marchandises par an.

...

L'accès à la totalité de l'article ( 436 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Vous avez déjà un compte ?

Connectez-vous

S’abonner à

Ville, Rail & Transports

ou

Acheter à la carte

Porte-monnaie électronique
à partir de 20 €

Je découvre les offres

ENTREPRISES, PROJETS ET RéGIONS COncernés

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat