X


ou

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

X

Forgot Password

X
Créer un nouveau dossier
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

dossiers partenaires

  • Bus mobilite

    Mobilité et villes moyennes. Etat des lieux et perspectives

  • Voiture stationnement

    La réforme de décentralisation / dépénalisation du stationnement

04 Fév 2011

Non Classé , Grand Est , Strasbourg

Ville 30 : Strasbourg veut inverser les priorités

Ville pionnière en matière de mobilité durable avec notamment son important réseau de tram et ses nombreuses pistes cyclables, Strasbourg veut aller au-delà. Comme Fontenay-aux-Roses ou Lorient, pour ne citer qu’elles, l’ont déjà fait, la ville envisage de passer à 30 km/h sur la majeure partie de son territoire, soit 70 % de sa voirie. Le but est bien de transformer toute une ville, en attribuant plus d’espace public aux cyclistes et aux piétons. Et ce dès la fin de cette année si les Strasbourgeois disent oui. La question, de type référendum, sera bientôt soumise aux habitants sur un mode de consultation original. « En zone 30 également, la coexistence pacifique des différents modes passe par la réduction de la vitesse de celui qui est le plus rapide », justifie le maire de la ville, Roland Ries (PS) dans nos colonnes. (Interview à lire dans VR&T n° 513, pages 8-9.)

ENTREPRISES, PROJETS ET RéGIONS COncernés

réagissez à cet article

Accédez à l’espace débat

Signaler un problème