fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
Inscrivez-vous
ou connectez-vous
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

« Le vélo ne peut pas être un cheval de Troie »

09 Sep 2019

Politique de la ville , Politique des Transports

Dossiers > La fièvre des nouvelles mobilités > « Le vélo ne peut pas être un cheval de Troie »

Article présent dans le dossier : La fièvre des nouvelles mobilités

Jean-Baptiste Gernet, conseiller à l’Eurométropole de Strasbourg, chargé des Modes actifs et des Nouvelles pratiques de déplacement.

« Nous testons un système de trottinettes mécaniques et électriques avec station d’attache depuis près d’un an, sur le modèle des Vélhop, nos vélos en libre service. Le free-floating ? Non ! Nous croyons plutôt à la semi-flotte libre, avec des stationnements dédiés. Nous avons lancé à l’été 2018 un appel à initiative privée pour les vélos (celui pour les trottinettes n’est pas encore formalisé). Le résultat devrait bientôt être connu et nous choisirons sans doute un seul opérateur : les mésaventures de Paris nous montrent que c’est plus vertueux, cela nous permet de définir un cahier des charges et d’examiner les candidatures. Le vélo ne peut pas être un cheval de Troie des géants du numérique pour récupérer de la data .»

Il vous reste 90% de l'article à lire
L'accès à la totalité du dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Retrouvez le dossier La fièvre des nouvelles mobilités dans le magazine VR&T n°627

DOSSIERS PrécédEnts

Le fournisseur de batteries Forsee Power vise l’équilibre en 2024

Eole part à la conquête de l’Ouest

Grands Prix des régions 2024 – Le beau succès des TER

Le bilan 2023 des grands groupes de transport