fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
Inscrivez-vous
ou connectez-vous
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

Lyon, la rocade du sud-est avance

Article présent dans le dossier : BHNS et tramways, la nouvelle vague. Partie 2 : de nouvelles générations de tramways

Tram T6 Lyon

 

C’est l’histoire d’une ligne qui a gagné son indépendance au fur et à mesure de l’avancement du projet de desserte des confins sud-est de Lyon (entre les VIIe, VIIIe et IIIe arrondissements et les communes de Vénissieux et Bron). Cette sixième ligne du tram lyonnais (T6) part de Debourg, terminus de la ligne T1 depuis son dernier prolongement (début 2014), et Hôpitaux-Est - Pinel, avait initialement été envisagée comme une extension supplémentaire de la ligne T1. Mais celle-ci aurait fini par devenir un peu trop longue, avec 40 arrêts sur près de 19 km ! Par la suite, trois variantes ont été étudiées, dont deux présentant un tronc commun avec les lignes T2 ou T5 et une avec un nouveau tracé : cette dernière, avec le potentiel de fréquentation le plus élevé, sera retenue.

Un prolongement à travers Villeurbanne est envisagé en direction du nord jusqu’à La Doua, où la ligne T6 retrouverait… la ligne T1. Le tram rhodanien disposerait ainsi d’une bonne demi-rocade entre le sud de Lyon et le nord de Villeurbanne.

P. L.


En chiffres

  • Vitesse commerciale : 19 km/h.
  • Coût du projet (infra) : 161 millions d’euros.
  • Coût au km : <...

Il vous reste 79% de l'article à lire
L'accès à la totalité du dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Retrouvez le dossier BHNS et tramways, la nouvelle vague. Partie 2 : de nouvelles générations de tramways dans le magazine VR&T n°628

DOSSIERS PrécédEnts

Equipementiers et services : RAILwAI exploite la richesse des données ferroviaires

Accessibilité, sécurité : les deux autres défis des JO

SPECIAL BUS

Le fournisseur de batteries Forsee Power vise l’équilibre en 2024