fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
Inscrivez-vous
ou connectez-vous
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

Des entreprises très exposées

05 Avr 2019

Dossiers > Cybersécurité. Sujet tabou, vraie menace > Des entreprises très exposées

Article présent dans le dossier : Cybersécurité. Sujet tabou, vraie menace

Tendance 2019, l’attaque au nom de domaine. Mais jusqu’à présent, la plus répandue est le « phishing », technique d’hameçonnage qui permet de voler des données, voire des fonds, en abusant de la crédulité des employés d’entreprises ciblées, avec des infiltrations via les réseaux sociaux. Sam Sam et Crowcrab sévissent toujours. Le coup classique, la fameuse « arnaque au président », consiste à se faire passer pour un membre de la direction ou un prestataire afin de se faire virer de l’argent.

Autre best of, le rançongiciel (ransomware). C’est simple comme bonjour : un mail porteur d’un code malveillant, en lien ou en pièce jointe, est malencontreusement ouvert par un employé. Il séquestre les données des ordinateurs infectés jusqu’à ce que la victime paie la rançon, en utilisant le bitcoin ou autre cryptomonnaie pour rester anonymes. Ils profitent des failles des systèmes d’exploitation de Microsoft Windows. D’où l’importance de faire les mises à jour. Certaines grandes entreprises de transport ont été touchées en 2017 et 2018 par WannaCry et NotPetya.

Voici les cas de cyber attaques que nous avons recensés :

Le 13 mai 2017, les panneaux d’affichage de la DB sont piratés. Y apparaît alors une demande de rançon pour restaurer les informations voyageurs.

• Deutsche Bahn : le 13 mai 2017, WannaCry a attaqué la compagnie ferroviaire allemande. Un message demandant une rançon pour ...

Il vous reste 88% de l'article à lire
L'accès à la totalité du dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Retrouvez le dossier Cybersécurité. Sujet tabou, vraie menace dans le magazine VR&T n°622

DOSSIERS PrécédEnts

GRANDS PRIX DES REGIONS 2024

Le livre d’or des transports olympiques

Equipementiers & services – Dans huit autres villes hôtes, les transports urbains sont aussi en première ligne

Equipementiers et services : RAILwAI exploite la richesse des données ferroviaires