fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
Inscrivez-vous
ou connectez-vous
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

Hackeuse for good : Lennig Pedron, présidente de l’ONG Icon

05 Avr 2019

Dossiers > Cybersécurité. Sujet tabou, vraie menace > Hackeuse for good : Lennig Pedron, présidente de l’ONG Icon

Article présent dans le dossier : Cybersécurité. Sujet tabou, vraie menace

Lennig Pedron, présidente de l’ONG Icon.

Elle devait faire une démonstration de hacking sur des véhicules autonomes, fin mars à Rennes à l’occasion d’inOut. Pour cette « hackeuse for good » (hacker de confiance qui travaille pour la cyberdéfense), cofondatrice de l’ONG Icon qui fédère une centaine d’experts européens travaillant sur la confiance dans le cyberespace, les nouvelles mobilités sont surexposées. « La cybersécurité, c’est maintenant ! », clame la jeune femme qui dirige aussi un laboratoire de R&D en cybersécurité sur le campus de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL).

 

Ville, Rail & Transports. Les nouvelles mobilités et notamment les véhicules autonomes risquent-ils d’augmenter la vulnérabilité du transport au risque cyber ?

Lennig Pedron. Avec les véhicules autonomes, on a créé une boîte noire que l’on doit rendre transparente pour que les futurs utilisateurs aient confiance à bord de ces véhicules du futur – bus, trains, navettes, camions, voitures, et taxis-drones comme ceux que veut tester le canton de Genève. La digitalisation est une porte ouverte au risque cyber, tout est informatisé et connecté. Profitons du fait que nous soyons encore dans la genèse de tous ces projets de nouvelles mobilités pour inclure, dès maintenant, la couche cybersécurité dans ...

Il vous reste 88% de l'article à lire
L'accès à la totalité du dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Retrouvez le dossier Cybersécurité. Sujet tabou, vraie menace dans le magazine VR&T n°622

DOSSIERS PrécédEnts

GRANDS PRIX DES REGIONS 2024

Le livre d’or des transports olympiques

Equipementiers & services – Dans huit autres villes hôtes, les transports urbains sont aussi en première ligne

Equipementiers et services : RAILwAI exploite la richesse des données ferroviaires