fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
Inscrivez-vous
ou connectez-vous
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

Un partenariat Alstom-Airbus pour « capitaliser sur les acquis de l’aérien »

05 Avr 2019

Dossiers > Cybersécurité. Sujet tabou, vraie menace > Un partenariat Alstom-Airbus pour « capitaliser sur les acquis de l’aérien »

Article présent dans le dossier : Cybersécurité. Sujet tabou, vraie menace

Eddy Thesee, vice-président produits & solutions cybersécurité d’Alstom.

Entretien avec Eddy Thesee, vice-président produits & solutions cybersécurité d’Alstom  

Ville, Rail & Transports. Quelle est la typologie des risques cyber dans l’industrie du ferroviaire et de l’aérien ?

Eddy Thesee. Les deux secteurs sont soumis aux mêmes défis : sûreté de fonctionnement, disponibilité du service, fonctionnement en temps réel, cycle de vie très long des produits, intégration des produits « du commerce », augmentation de la connectivité. Ils partagent les mêmes profils de risques, mais les menaces cyber qui pèsent sur ferroviaire ont certaines spécificités liées aux principes de sécurité en vigueur dans cette industrie, sur les marchés et dans les réglementations. Les produits ferroviaires évoluent dans des environnements beaucoup moins « contrôlés » que dans l’aérien qui bénéficie du retour d’expérience de l’aviation militaire. Par exemple, la chaîne de livraison des logiciels fait l’objet de beaucoup plus de précaution dans l’aérien. Les ingénieurs ferroviaires ont été biberonnés à la sûreté de fonctionnement et n’ont pris que récemment la mesure de l’augmentation de la surface d’attaque liée à l’ouverture des systèmes, à la ...

Il vous reste 88% de l'article à lire
L'accès à la totalité du dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Retrouvez le dossier Cybersécurité. Sujet tabou, vraie menace dans le magazine VR&T n°622

DOSSIERS PrécédEnts

GRANDS PRIX DES REGIONS 2024

Le livre d’or des transports olympiques

Equipementiers & services – Dans huit autres villes hôtes, les transports urbains sont aussi en première ligne

Equipementiers et services : RAILwAI exploite la richesse des données ferroviaires