fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
Inscrivez-vous
ou connectez-vous
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

Prix Développement durable : Décerné à la Nouvelle-Aquitaine pour les arrêts à la demande en Haute-Corrèze

12 Mai 2023

développement durable , expérimentations , gares , Grand prix des Régions 2023 , innovations , relance , Service routier , TER , Tourisme

Dossiers > Grands Prix des Régions 2023 – Les régions surfent sur l’engouement des Français pour le train > Prix Développement durable : Décerné à la Nouvelle-Aquitaine pour les arrêts à la demande en Haute-Corrèze

Article présent dans le dossier : Grands Prix des Régions 2023 – Les régions surfent sur l’engouement des Français pour le train

Les transports publics, en particulier ferroviaires, sont souvent présentés comme l’alternative « durable » aux modes individuels motorisés. Ce prix récompense la réalisation qui a le plus contribué à justifier la réputation « verte » des transports régionaux.

La Nouvelle-Aquitaine et SNCF Voyageurs ont développé, à titre expérimental, des arrêts TER « à main levée » sur les haltes de Pérols, Jassonneix (ligne Limoges - Ussel) et Montaignac (ligne Ussel - Tulle - Brive). Lancée en Haute-Corrèze en décembre 2022, cette application se fait dans le cadre de la démarche Optim’TER, visant une amélioration de la desserte TER, prévue dans le cadre de la convention d’exploitation TER Nouvelle-Aquitaine 2019-2024.

Pour solliciter un arrêt sur ces haltes TER, l’usager doit se faire connaitre auprès du personnel. En montée, l’usager doit être visible sur le quai et faire signe au conducteur à l’approche du train afin que celui-ci marque l’arrêt, sur le modèle du transport routier urbain et interurbain. Les trains circulent à vitesse réduite à l’approche des haltes concernées afin de pouvoir marquer l’arrêt. De plus, le contrôleur rappelle ces consignes à bord via les annonces sonores. Et pour la descente, la demande doit être faite au contrôleur, présent sur le quai lors de la montée dans le train ou à bord lors du voyage. Le contrôleur informe alors le conducteur qu’un arrêt est à marquer (en cas d’absence du ...

Il vous reste 70% de l'article à lire
L'accès à la totalité du dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Retrouvez le dossier Grands Prix des Régions 2023 – Les régions surfent sur l’engouement des Français pour le train dans le magazine VR&T n°671

DOSSIERS PrécédEnts

Formation : ce qu’en attendent les entreprises

Nettoyage, un marché en pleine expansion

Le modèle de Karlsruhe

Navettes autonomes : la phase d’industrialisation se dessine