fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

04 Déc 2018

Dossiers > Palmarès des mobilités 2018 > Pass de bronze - Un contrat de performance gagnant à Strasbourg

Pass de bronze - Un contrat de performance gagnant à Strasbourg

Article présent dans le dossier : Palmarès des mobilités 2018

L’Eurométropole de Strasbourg a signé en juin 2017 un contrat de performance avec la CTS, qui l’incite à plus de productivité. Les résultats sont là : économies, hausse du trafic, taux de couverture performant…  Et font monter l’Eurométropole sur la troisième marche de notre podium.

La Compagnie des transports strasbourgeois (CTS) soigne sa compétitivité. Lié depuis juin 2017 par un « contrat de performance » conclu avec l’Eurométropole de Strasbourg, l’opérateur local du réseau de transport public a réalisé cette année plus de cinq millions d’euros d’économies. Une meilleure gestion de la sous-traitance, la révision de la gestion sociale, la réorganisation de la maintenance et le renforcement de la lutte contre la fraude y ont contribué. Dans le même temps, la CTS a connu une nouvelle progression de 2 % de son trafic, après une hausse de 2,8 % en 2017. « Tous nos efforts de productivité vont contribuer à la baisse de la contribution versée par l’Eurométropole », annonce Jean-Philippe Lally, directeur général de la CTS. Avec un taux de couverture de 46,4 %, la CTS s’est classée en 2017 dans le duo de tête des réseaux français les plus performants, derrière Lyon. En huit ans, la contribution de la collectivité a déjà reculé de 120,7 millions d’euros à 109,3 millions d’euros. « L’enjeu ne consiste pas à réaliser des économies, mais bien à continuer de financer ...

Il vous reste 70% de l'article à lire
L'accès à la totalité du dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

DOSSIERS PrécédEnts

© Patrick Laval

Le transport public face aux enjeux écologiques

© POMA

Le téléphérique trouve sa place

© DR

Lyon – Turin Les atermoiements français

© European Moblity

Les rendez-vous incontournables du Salon européen de la mobilité