fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

04 Déc 2018

Dossiers > Palmarès des mobilités 2018 > Modernisation - Valence-Romans

Modernisation - Valence-Romans

Article présent dans le dossier : Palmarès des mobilités 2018

Les réseaux cherchent à moderniser leurs services ou leur matériel roulant. Sans doute moins spectaculaire que la réalisation d’un grand projet, la modernisation devient tout aussi décisive pour l’amélioration des réseaux… à un moindre coût. Ce prix revient à l’agglomération de Valence-Romans.

 

Valence-Romans Déplacements engage le mix énergétique

Le syndicat mixte Valence-Romans Déplacements, qui gère un réseau couvrant 69 communes et 250 000 habitants, est engagé sur tous les fronts. S’il a lancé en juillet une nouvelle politique tarifaire ainsi qu’une restructuration du réseau qui doivent mener à une forte hausse de la fréquentation (13 millions de voyageurs en 2017, 15 millions attendus vers 2022), notre jury a surtout retenu son action en faveur du mix énergétique.

Sur une centaine de bus assurant les déplacements urbains (250 véhicules au total sur tout le territoire), 21 bus fonctionnent au GNV. Une décision qui remonte aux années 1999-2000. « Ce choix s’est avéré pertinent. Nous avons investi dans notre station de distribution et de compression – une installation fixe et coûteuse – mais aujourd’hui elle est complètement amortie », commente Julien Michelon, le directeur de Valence-Romans Déplacements.

En février, il a été décidé d’utiliser pleinement la capacité de la station et de doubler la flotte de bus au GNV d’ici à 2024. Une réflexion est également lancée pour ...

Il vous reste 70% de l'article à lire
L'accès à la totalité du dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

DOSSIERS PrécédEnts

© Patrick Laval

Le transport public face aux enjeux écologiques

© POMA

Le téléphérique trouve sa place

© DR

Lyon – Turin Les atermoiements français

© European Moblity

Les rendez-vous incontournables du Salon européen de la mobilité