fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
Inscrivez-vous
ou connectez-vous
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

Prix Intermodalité

14 Déc 2022

Dossiers > 31e Palmarès des mobilités > Prix Intermodalité

Article présent dans le dossier : 31e Palmarès des mobilités

Récompense les meilleures initiatives en matière de liaison entre les modes de transport. Il peut s’agir de pôles d’échanges, de gares ou de stations de transports urbains mais aussi d’autres réalisations, dans le domaine de l’organisation des transports. Récompense les réalisations facilitant l’accès aux moyens de transports. La CABA remporte ce prix pour la mise en service du nouveau pôle d’échange multimodal du Bassin d’Aurillac qui a transformé le quartier.



Le nouveau pôle d’échanges multimodal du Bassin d’Aurillac


Mis en service en mai dernier, le pôle d’échange Intermodal créé dans le secteur de la gare d’Aurillac a transformé le quartier en le revitalisant. La Communauté d’agglomération du bassin d’Aurillac (CABA) a été depuis 2015, maître d’ouvrage de cette opération d’envergure, lancée avec de nombreux acteurs.


La gare routière est ainsi devenue un véritable carrefour entre les différents réseaux de transports : Trans’cab, lignes régionales et TER SNCF. Elle est conçue pour fonctionner avec 13 quais et des écrans multimodaux d’information disposés sur l’ensemble du pôle.


Intermodalite-gare-routiere-Aurillac

Deux boxes à vélos conçus en bois et proposant 15 places sécurisées ont également été créés, gérés par le service stationnement de la Ville d’Aurillac. Le Pôle comporte aussi un parking-relais de près de 200 places. Des sanitaires publics ainsi que des locaux techniques et une salle de repos sont à la disposition des opérateurs et de leurs personnels.


L’objectif de ce lieu d’échange est de faciliter la mobilité dans cette ville de taille moyenne en jouant sur l’intermodalité, tout en favorisant l’usage des modes doux (marche, vélo) et des solutions innovantes moins consommatrices d’énergie (bornes de recharge électriques), de covoiturage, d’applications numériques, de services (ex : Système Information Voyageurs (SIV) multimodal, billettique intermodale…).






Etaient aussi en lice :


L’expérimentation de vente croisée entre les réseaux de bus STAR et TUB


Afin de proposer un parcours usager plus simple et plus fluide, la Région Bretagne, Rennes Métropole et Saint-Brieuc Armor Agglomération ont lancé ensemble une expérimentation de « vente croisée » entre les réseaux de Rennes (STAR) et de Saint-Brieuc Armor Agglomération (TUB). 


Mis en place aussi bien pour les voyageurs occasionnels que réguliers, ce service doit permettre aux usagers d’acheter des titres de transport du réseau TUB depuis les espaces KorriGo de la gare de Rennes et d’acheter des titres du réseau STAR depuis l’espace KorriGo de la gare de Saint-Brieuc. 


Il est disponible depuis le 20 juin.


 

Le nouveau pôle d’échange multimodal de Calais Opale Bus


Un nouveau dispositif expérimental, d’accroche sécurisée, simple et rapide, est désormais en place depuis le 24 septembre à bord des bus de la Métropole Rouen Normandie pour faciliter le transport sécurisé des vélos notamment sur les lignes de bus présentant un dénivelé.


Cette innovation, née d’un partenariat et d’une cocréation, entre l’industriel IBF et Transdev Rouen a fait l’objet d’un dépôt de brevet. Lorsque le cycliste glisse la roue avant de son vélo dans ce nouvel équipement, celle-ci est alors automatiquement accrochée grâce à un système automatique de compression. Vingt racks sont mis en place dans ce cadre sur une ligne avant un déploiement plus large d’une cinquantaine d’unités sur quatre lignes. Selon la métropole de Rouen, la fixation et la reprise du vélo en quelques secondes ne ralentissent pas les arrêts en station.

DOSSIERS PrécédEnts

Equipementiers et services : RAILwAI exploite la richesse des données ferroviaires

Accessibilité, sécurité : les deux autres défis des JO

SPECIAL BUS

Le fournisseur de batteries Forsee Power vise l’équilibre en 2024