Recevez chaque mardi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X


ou

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

X

Mot de passe oublié

X
Créer un nouveau dossier
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

03 Oct 2017

Mobilité , Politique

Dossiers > Rencontres nationales du transport public. A l’heure des Assises de la mobilité > Ross Douglas, fondateur du salon Autonomy : « Notre prochain défi : optimiser l’espace pour se déplacer en ville »

Ross Douglas, fondateur du salon Autonomy : « Notre prochain défi : optimiser l’espace pour se déplacer en ville »

Article présent dans le dossier : Rencontres nationales du transport public. A l’heure des Assises de la mobilité

Selon Ross Douglas, le salon Autonomy, qui se tiendra du 19 au 21 octobre à la Grande halle de la Villette à Paris, est complémentaire des Rencontres nationales du transport public. Il explique que les déplacements, demain, se construiront autour de la mobilité active, partagée, électrique et autonome et grâce à l’analyse des données.

Ville, Rail & Transports. Pourquoi avoir créé le Salon Autonomy ?

Ross Douglas. Autonomy est né du besoin des acteurs de la mobilité urbaine de disposer d’une plateforme indépendante afin de faciliter le dialogue entre innovateurs (professionnels de la mobilité, start-up, acheteurs, investisseurs, chercheurs…), acteurs publics (institutions nationales et internationales, mairies, régions, fédérations…) et les citadins. Ces trois jours offrent à tous l’opportunité d’échanger directement afin de trouver des solutions concrètes pour une mobilité durable et intelligente.

VR&T. N’entre-t-il pas en concurrence avec les rencontres nationales du transport public ?

R. D. Les nouvelles mobilités ne sont pas substituables aux transports publics traditionnels, elles sont complémentaires. Les 250 exposants de notre salon couvrent un spectre large de solutions, incluant le vélo traditionnel ou électrique, véhicules autonomes, les données, le smart parking, la logistique urbaine, etc. L’accent se fait sur la complémentarité des solutions, et l’intermodalité.

L’accès à ce dossier est protégé

Retrouvez le dossier Rencontres nationales du transport public. A l’heure des Assises de la mobilité dans le magazine VR&T n°604

DOSSIERS PrécédEnts

Ouvrir à tout prix

Les RER à la peine dans une Ile-de-France en chantier

2,818 milliards pour moderniser le réseau ferré

Train à hydrogène. Un bon filon pour Alstom

Les constructeurs veulent « verdir » les trains

Hyperloop. « Une formidable escroquerie technico-intellectuelle »

Nouveaux horaires 2019 : le début du grand ménage ?

Palmarès des mobilités 2018

ZF invente la mobilité de nouvelle génération

RER D : diviser pour mieux gérer

« Notre objectif est d’investir 500 millions d’euros à l’international »

La première ligne à grande vitesse d’Afrique

Signaler un problème