fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
Inscrivez-vous
ou connectez-vous
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

Formation : ce qu’en attendent les entreprises

08 Fév 2024

Formation

Dossiers > Formation : ce qu’en attendent les entreprises

Qu’il s’agisse de favoriser les recrutements, de faire évoluer les collaborateurs pour les fidéliser ou d’anticiper les compétences de demain, la formation est un levier essentiel pour le secteur des transports. Les entreprises multiplient les initiatives pour innover, lancer des formations professionnalisantes et attirer les candidats.

Départs massifs en retraite, turn-over, horizon des Jeux olympiques à l’été 2024…, les perspectives de recrutements dans le secteur des transports restent cette année encore élevées : 7 000 recrutements en CDI sont prévus à la SNCF, dont 2 100 à SNCF Réseau, et environ 5 000 sont annoncés à Keolis. La RATP de son côté en programme plus de 9 000. Or des tensions sont palpables depuis plusieurs années sur le marché de l’emploi : le rapport 2023 de l’Observatoire prospectif des métiers et des qualifications dans les transports et la logistique (OPTL), présenté en décembre, pointe 370 000 postes non pourvus contre 200 000, cinq ans plus tôt.
Conséquence, les besoins en formation sont plus importants que jamais. Dans le secteur des transports, les efforts de formation interne restent la règle pour accompagner le développement de l’activité.

« Un parcours comprenant l’identification des compétences, l’entrée en immersion et une formation suivie d’un recrutement représenterait un schéma idéal. Dans ces métiers, 60 % des gens trouvent un emploi à l’issue d’une formation », détaille Virginie Seclet, chargée de projet national et régional pour le secteur transport et logistique à la direction régionale Provence-Alpes-Côte d’Azur de Pôle emploi, désormais nommé ...

Il vous reste 85% de l'article à lire
L'accès à la totalité du dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Retrouvez le dossier Formation : ce qu’en attendent les entreprises dans le magazine VR&T n°680

DOSSIERS PrécédEnts

Formation : ce qu’en attendent les entreprises

Nettoyage, un marché en pleine expansion

Le modèle de Karlsruhe

Navettes autonomes : la phase d’industrialisation se dessine