fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
Inscrivez-vous
ou connectez-vous
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

Des formations plus professionnalisantes

07 Fév 2023

conducteurs , emploi , Formation

Dossiers > Formation. Spécial métiers en tensions > Des formations plus professionnalisantes

Article présent dans le dossier : Formation. Spécial métiers en tensions

Les organismes tels qu’Aftral et Promotrans cherchent à faire évoluer leurs formations pour être en adéquation avec les besoins des entreprises. En insistant notamment sur la multimodalité et un transport plus durable.

« Le secteur qui souffre d’une image peu attractive évolue. Par exemple, nous développons de plus en plus le multimodal, qui répond à une demande des clients des transporteurs pour des activités plus durables », explique Régis Teirlink, directeur de la Coordination nationale des écoles Aftral.

Promotrans conducteur bus

L’organisme de formation fait, par exemple, découvrir les solutions alternatives au transport routier à ses apprenants de l’Isteli, l’école post bac de l’Aftral répartie sur 28 campus. « Nous les amenons à travailler sur la complémentarité du ferroviaire, du fluvial, du routier et à prendre en compte l’ensemble de la chaîne des transports. Cette question, qui a un aspect technique et organisationnel dans les formations bac +2 et 3, revêt une dimension plus stratégique dans les programmes bac +5, notamment avec la réouverture de la route de la soie entre la Chine et l’Europe par le rail », poursuit Régis Terlink. Ce positionnement sur des solutions alternatives au transport routier pourrait attirer des étudiants sensibles aux questions environnementales. Et changer l’image d’un secteur en déficit d’image. 

Le groupe Promotrans couvre de son ...

Il vous reste 77% de l'article à lire
L'accès à la totalité du dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Retrouvez le dossier Formation. Spécial métiers en tensions dans le magazine VR&T n°668

DOSSIERS PrécédEnts

Formation : ce qu’en attendent les entreprises

Nettoyage, un marché en pleine expansion

Le modèle de Karlsruhe

Navettes autonomes : la phase d’industrialisation se dessine