fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
Inscrivez-vous
ou connectez-vous
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

Une vitrine technologique

Article présent dans le dossier : Le métro automatique, solution aux enjeux de mass transit

C’est sur le sol français qu’a été construit le premier métro automatique, il y a 40 ans, à Lille. « Cette innovation s’est faite au même moment que le TGV » rappelle Xavier Bernier qui décrit une « vitrine technologique de l’ingénierie française ». Aujourd’hui, les deux premiers opérateurs dans le monde en nombre de lignes exploitées sont Keolis (13 lignes) et la RATP (5 lignes) ex æquo avec ATM (Azienda Trasporti Milanesi) et TMB (Transports Metropolitans de Barcelona). Mais le pays détenant actuellement le plus de kilomètres de lignes automatiques est Singapour (215 km), un micro-État qui a fait le choix d’un réseau entièrement automatisé. Suivent la Chine (165 km), puis la France (147 km). L’étude note aussi la différence entre les lignes construites ex nihilo (dites greenfield) et celles en cours de conversion (dites brownfield). Avec des conséquences directes : par exemple, la ligne 1 du métro parisien « brownfield » n’a pas de dispositif permettant aux handicapés d’accéder à toutes les stations, contrairement aux lignes créées ex nihilo.

A. P.

Il vous reste 77% de l'article à lire
L'accès à la totalité du dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Retrouvez le dossier Le métro automatique, solution aux enjeux de mass transit dans le magazine VR&T n°677

DOSSIERS PrécédEnts

Formation : ce qu’en attendent les entreprises

Nettoyage, un marché en pleine expansion

Le modèle de Karlsruhe

Navettes autonomes : la phase d’industrialisation se dessine