fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*

> Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

Recevez chaque mercredi
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
et soyez informé des dernières actualités essentielles
de la mobilité et des transports.

Je valide !
X
X

X

Recevoir des contenus similaires

Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès qu’un article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

X

RAJOUTER A MON PORTE DOCUMENT

Sélectionnez un dossier :

Créer un nouveau dossier

06 Oct 2022

piétonnisation , Stationnement , trottinette , Vélo

Dossiers > Les nouvelles politiques de stationnement

Les nouvelles politiques de stationnement

De plus en plus de villes souhaitent limiter les places de parking en surface afin de restituer l’espace à d’autres usages. Les automobilistes sont invités à utiliser les parkings en ouvrage, voire à abandonner leurs voitures au profit d’autres modes de transport. L’économie du stationnement est bouleversée.

Dossier réalisé par Olivier Mirguet

Les espaces libérés par la réduction du stationnement en surface sont-ils destinés à accueillir des pistes cyclables ou des arbres plantés dans les rues ? Ce sont quelques-uns des objectifs de la Ville de Paris qui a annoncé, en mars 2021, la suppression de pas moins de la moitié des emplacements de surface d’ici à 2026. Selon l’adjoint d’Anne Hidalgo chargé des transports, David Belliard, « ces suppressions représentent l’équivalent de 60 hectares, ce qui correspond à trois fois le parc des Buttes-Chaumont ».

Cette action est facilitée par la municipalisation du stationnement introduite en 2014 par la loi MAPTAM, qui a offert aux mairies les moyens d’agir pour mieux réglementer l’espace public, accroître leurs recettes mais aussi favoriser la montée en puissance des nouvelles mobilités.

Si les tarifs de stationnement en voirie ont généralement augmenté (6 €/h dans les onze arrondissements centraux de Paris depuis le 1er juillet 2021), les tarifs de stationnement résidentiel sont restés attractifs.

A Strasbourg, la municipalité écologiste a ouvert le débat dès septembre 2021. « Six voitures de résidents sur dix ne bougent quasiment jamais », relève Pierre Ozenne, l’adjoint au maire chargé des ...

Il vous reste 71% de l'article à lire
L'accès à la totalité du dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Retrouvez le dossier Les nouvelles politiques de stationnement dans le magazine VR&T n°663

DOSSIERS PrécédEnts

Ce qu’il faut retenir d’InnoTrans

Les Grands Prix de la Région Capitale 2022. Nominations

Bus Karsan HCI

Dossier spécial bus

Eole, Nexteo, T12. Pourquoi ça coince en Ile-de-France